Catégorie : Tous les articles du blog

Mes publications sur Amazon

La version PDF est offerte avec chaque achat de livre broché.

https://amzn.to/32L2qYp
Share Button

Une clé ancienne, étude au fusain sur papier gris moyen.

Cliquez et télécharger le modèle

Je vous propose dans cet article de nous intéresser au thème de la nature morte. Cette clé ancienne nous servira de visuel pour cette étude.

Analyse de l’image de référence

L’éclairage arrive du haut et de la droite. Le focus (la zone nette) se fait sur le centre bas du modèle. Les extrémités de la clé sont floues. Elle présente une caractéristique propre à ces clés anciennes, s’est une oxydation qu’il faudra représenter. De belles lignes oblique de reflets lumineux sont présente sur le fut de la clé, qui sont perpendiculaires aux nervure du bois ou elle repose. La valeur la plus sombre se retrouve sur pas mal de zone, cela va permettre de jouer avec le contraste des zones moyennes et claires, le tout associer au flous du premier et arrière plan.

Je vous laisse quelques jours pour rendre votre copie 🙂

Je vous propose de télécharger le modèle, l’imprimer ou dans une démarche écologique de le visualiser sur vos écrans.

Ma version, j’attends la votre !

Comment allez-vous traiter les différents plans. A vos crayons !!!!!

Vous pouvez poster votre étude sur le groupe FB, ici ou me l’envoyer par courriel: contact@philippeflohic.art

Share Button

Etude d’une fleur de cerisier sur sa branche. Etude au fusain naturel sur papier gris ciel.

Je vous propose dans cet article de nous intéresser au thème du paysage et plus particulièrement de ces fleurs, ici, le cerisier.

Je vous laisse quelques jours pour rendre votre copie 🙂

Fleur de cerisier sur sa branche, dessin au fusain.

Je vous propose de télécharger le modèle, l’imprimer ou dans une démarche écologique de le visualiser sur vos écrans.

Analyse de l’image de référence

Comment allez-vous traiter les différents plans. A vos crayons !!!!!

Pour cette étude végétale, nous allons utiliser comme image de référence une fleur de cerisier sur sa branchette.

Observation du modèle 

Au premier plan, la fleur est éclairée par une lumière venant de sa droite. La couleur blanche de ses pétales capte à ses extrémités cette source de lumière. L’arrière des pétales laisse apparaître par transparence l’arrière-plan plus sombre. Les étamines se détachent bien vers l’avant. La branchette qui soutient la fleur présente une accroche de lumière sur sa partie supérieure, tandis que l’arrière nous présente son ombre propre.

La branche qui arrive du haut, est constitué d’une dizaine de sections séparé par des nœuds de bois. Cette branche arrive obliquement sur le tiers supérieur de la photo.. Sa base en courbe porte deux bourgeons. Cette zone est floue et nous offre une mise en perspective intéressante par rapport à la fleur bien nette. Le « focus » se fera ainsi sans peine sur cette future cerise. l’arrière-plan est baigné d’une lumière diffuse sur les 3/4 de sa surface. Le dernier quart dans l’angle bas et droit est sombre. Il offre ainsi à la fleur un bel écrin pour la mettre en valeur.

Cliquez et télécharger le modèle.

Vous pouvez poster votre étude sur le groupe FB, ici ou me l’envoyer par courriel: contact@philippeflohic.art

Share Button

Homme en canoë , étude au fusain naturel sur papier gris ciel.

Ma version, j’attends la votre.
Cliquez sur le modèle pour l’agrandir et la télécharger

Je vous propose dans cet article de nous intéresser au thème du paysage et de l’homme y évoluant.

Je vous laisse quelques jours pour rendre votre copie 🙂

Je vous propose de télécharger le modèle, l’imprimer ou dans une démarche écologique de le visualiser sur vos écrans.

Analyser la scène et l’interpréter à votre façon.

Comment allez-vous traiter les différents plans. A vos crayons !!!!!

Vous pouvez poster votre étude sur le groupe FB, ici ou me l’envoyer par courriel: contact@philippeflohic.art

Share Button

Portrait de Jacques Chirac

Cliquez pour télécharger le modèle

Je vous propose dans cet article de nous intéresser au thème du portrait. Je trouve ce portrait correspondant bien au personnage.

Objectif de cet exercice

  1. Analyse de notre image de référence
  2. Choix des médiums utilisés pour cette étude
  3. Établir notre échelle de valeur, indiquer la source de lumière
  4. Réaliser l’esquisse initiale à main levée
  5. Travailler les proportions des différents éléments constituant ce modèle
  6. Faire le tracé des ombres en utilisant la seconde valeur des ombres
  7. Définir le contour des ombres, ombre propre et ombre portée
  8. Terminer par les détails, rehaut de blanc
  9. Conclusion et bilan de cette étude

1 – Analyse de notre image de référence

La source de lumière vient uniquement de la gauche (observez les ombres portée) et mi-hauteur. Nous trouvons les points lumineux intenses sur les pupilles, arête du nez, lèvre inférieur coté droit.

2 – Choix des médiums utilisés pour cette étude

Je vous propose de travailler cette étude au fusain naturel, plus spontané dans son exécution avec ce médium. Personnellement, j’utilise un papier gris à grain fin en format A4. Le Mi-teinte de la marque Canson gris ciel.

3 – Établir notre échelle de valeur, indiquer la source de lumière

Avant toute chose, prenez l’habitude de tracé sur votre feuille l’échelle de valeur sur laquelle vous allez vous appuyer pour faire vos différents tracés. Vous l’aurez ainsi constamment sous les yeux, idéalement placé pour ne pas vous tromper dans la valeur à appliqué dans telle ou telle zone de votre étude. Autre élément important à indiquer la lumière. Indiquez dans un endroit judicieux de votre feuille, pourquoi pas juste à coté de votre échelle de valeur une flèche qui va indiquer le direction de la source de lumière qui éclaire votre sujet.

4 – Réaliser l’esquisse initiale à main levée

Cette étape va être en quelque sorte la “fondation” de notre étude. Il faut en quelques coups de fusain léger faire le contour général de votre sujet et “cloisonner” à l’intérieur les différents sous éléments de notre sujet. Observer chaque angle, leur longueur, les comparer les uns au autres, surtout ce qui son proche localement.

5 – Travailler les proportions des différents éléments constituant ce modèle

A cette étape, nous allons “peaufiner” les éléments, comparer leur forme individuellement, rectifier à la gomme mie de pain un tracé trop haut, trop bas par rapport à un autre. Enfin, tout un tas de corrections qui vont nous permettre d’obtenir la “ressemblance” par rapport à notre modèle de référence.

6 – Faire un tracé des ombres en utilisant la seconde valeur des ombres

Maintenant que tout semble en place. Nous allons avec la valeur la moins foncée de nos 2 valeurs sombre tracer toutes les zones contenant une ombre. Ces zones seront traités uniformément, quelle soit le type d’ombre quelle contienne. Même traitement dans cette étape pour les ombres propre ou les ombre portée. Veillez absolument à rester dans la bonne valeur, pour cela reportez-vous à votre échelle de valeur, qui normalement se trouve sur votre feuille.

7 – Définir le contour des ombres, ombre propre et ombre portée

Les ombres portée vont être défini à leur bonne valeur (la plus foncé de notre échelle) dans leur formes exactes. Le même traitement sera fait sur l’ombre propre.

8 – Terminer par les détails, rehaut de blanc

S’est la note finale, le détail qui “tue”. Nous travaillons sur un papier teinté, le rehaut de blanc (notre valeur la plus claire) va accentuer l’effet tridimensionnel de notre travail graphique. Cependant, veuillez à ne pas trop abuser de cette valeur, évitez l’effet “kiri”

9 – Conclusion et bilan de cette étude

En travaillant avec méthode, nous arrivons à un résultat plutôt satisfaisant. Il s’agit d’une étude, qui dis étude, dis un dessin qui demande encore pas mal de travail. En tout cas, cela nous permet d’avancer, de noter les erreurs à corriger dans nos prochains travaux. Nous n’avons pas la prétention de faire des chefs d’oeuvre du premier coups. d’ailleurs nous serions vite lasser 🙂

J’attends vos travaux sur le groupe FB “coursdedessins” avant la fin du mois de décembre.

Si vous ne faite pas encore parti du groupe “coursdedessins” , n’hésitez pas à nous rejoindre.

Je ferai certainement un direct vidéo pour commenter vos études.

Share Button

Portrait d’une jeune femme de 3/4 vers le bas droite.

Cliquez pour agrandir et télécharger le modèle.

Je vous propose dans cet article de nous intéresser au thème du portrait. Je trouve ce portrait magnifique et je pense que vous aurez autant de plaisir d’en faire son étude que moi.

Objectif de cet exercice

  1. Analyse de notre image de référence
  2. Choix des médiums utilisés pour cette étude
  3. Établir notre échelle de valeur, indiquer la source de lumière
  4. Réaliser l’esquisse initiale à main levée
  5. Travailler les proportions des différents éléments constituant ce modèle
  6. Faire le tracé des ombres en utilisant la seconde valeur des ombres
  7. Définir le contour des ombres, ombre propre et ombre portée
  8. Terminer par les détails, rehaut de blanc
  9. Conclusion et bilan de cette étude

1 – Analyse de notre image de référence

La source de lumière vient uniquement de la droite et mi-hauteur. Nous trouvons les points lumineux intenses sur les pupilles, arête du nez, lèvre inférieur coté droit.

2 – Choix des médiums utilisés pour cette étude

Je vous propose de travailler cette étude au fusain naturel, plus spontané dans son exécution avec ce médium. Personnellement, j’utilise un papier gris à grain fin en format A4. Le Mi-teinte de la marque Canson gris ciel.

3 – Établir notre échelle de valeur, indiquer la source de lumière

Avant toute chose, prenez l’habitude de tracé sur votre feuille l’échelle de valeur sur laquelle vous allez vous appuyer pour faire vos différents tracés. Vous l’aurez ainsi constamment sous les yeux, idéalement placé pour ne pas vous tromper dans la valeur à appliqué dans telle ou telle zone de votre étude. Autre élément important à indiquer la lumière. Indiquez dans un endroit judicieux de votre feuille, pourquoi pas juste à coté de votre échelle de valeur une flèche qui va indiquer le direction de la source de lumière qui éclaire votre sujet.

4 – Réaliser l’esquisse initiale à main levée

Cette étape va être en quelque sorte la “fondation” de notre étude. Il faut en quelques coups de fusain léger faire le contour général de votre sujet et “cloisonner” à l’intérieur les différents sous éléments de notre sujet. Observer chaque angle, leur longueur, les comparer les uns au autres, surtout ce qui son proche localement.

5 – Travailler les proportions des différents éléments constituant ce modèle

A cette étape, nous allons “peaufiner” les éléments, comparer leur forme individuellement, rectifier à la gomme mie de pain un tracé trop haut, trop bas par rapport à un autre. Enfin, tout un tas de corrections qui vont nous permettre d’obtenir la “ressemblance” par rapport à notre modèle de référence.

6 – Faire un tracé des ombres en utilisant la seconde valeur des ombres

Maintenant que tout semble en place. Nous allons avec la valeur la moins foncée de nos 2 valeurs sombre tracer toutes les zones contenant une ombre. Ces zones seront traités uniformément, quelle soit le type d’ombre quelle contienne. Même traitement dans cette étape pour les ombres propre ou les ombre portée. Veillez absolument à rester dans la bonne valeur, pour cela reportez-vous à votre échelle de valeur, qui normalement se trouve sur votre feuille.

7 – Définir le contour des ombres, ombre propre et ombre portée

Les ombres portée vont être défini à leur bonne valeur (la plus foncé de notre échelle) dans leur formes exactes. Le même traitement sera fait sur l’ombre propre.

8 – Terminer par les détails, rehaut de blanc

S’est la note finale, le détail qui “tue”. Nous travaillons sur un papier teinté, le rehaut de blanc (notre valeur la plus claire) va accentuer l’effet tridimensionnel de notre travail graphique. Cependant, veuillez à ne pas trop abuser de cette valeur, évitez l’effet “kiri”

9 – Conclusion et bilan de cette étude

En travaillant avec méthode, nous arrivons à un résultat plutôt satisfaisant. Il s’agit d’une étude, qui dis étude, dis un dessin qui demande encore pas mal de travail. En tout cas, cela nous permet d’avancer, de noter les erreurs à corriger dans nos prochains travaux. Nous n’avons pas la prétention de faire des chefs d’oeuvre du premier coups. d’ailleurs nous serions vite lasser 🙂

J’attends vos travaux sur le groupe FB “coursdedessins” avant la fin du mois de décembre.

Si vous ne faite pas encore parti du groupe “coursdedessins” , n’hésitez pas à nous rejoindre.

Je ferai certainement un direct vidéo pour commenter vos études.

Share Button

Tête d’homme de 3/4 vers le bas gauche, étude au fusain naturel sur papier gris moyen.

Mon étude, j’attends la votre !

Je vous propose dans cet article de nous intéressé au thème du portrait. Le modèle est issu du site On air vidéo,

ce site vous propose différents modèles de nus, sur différentes durées et différentes poses, parfait à défaut de modèle vivant réel, toujours préférable.

Cliquez pour télécharger en grand le modèle.

Analyse de l’image

La source de lumière vient principalement de la gauche et mi-hauteur. Nous trouvons les points lumineux intense sur le coté droit du crane , la base droite haute du nez, le haut de l’hélix (oreille droite). De belles ombres portées épaules droite, sous le nez de la même valeur que 80% des cheveux du modèle. Éclatez-vous bien en faisant cette étude.

Je vous propose de travailler cette étude au fusain naturel, plus spontané dans son exécution avec ce médium. Personnellement, j’utilise un papier gris à grain fin en format A4. Le Mi-teinte canson gris ciel.

J’attends vos travaux sur le groupe FB “coursdedessins” avant la fin du mois de décembre.

Si vous ne faite pas encore parti du groupe “coursdedessins” , n’hésitez pas à nous rejoindre.

Je ferai certainement un direct vidéo pour commenter vos études.

Share Button

Etude au fusain naturel, Moine à la lecture

Bonjour à toutes et tous, je vous propose de réaliser cette étude au fusain d’après l’une des magnifiques photographies de Bruno Rotival

Nous allons mettre à rude épreuve notre échelle de 4 valeurs afin de rendre au mieux toutes les subtilités de cet habit religieux éclairé par cette magnifique lumière que l’artiste photographe à su merveilleusement mettre en valeur.

Voici ma petite étude, à vous de jouer !!!
Photo© Bruno Rotival (cliquez sur l’image pour récupérer le modèle).

J’attends vos travaux sur le groupe FB “coursdedessins” avant la fin du mois de décembre.

Si vous ne faite pas encore parti du groupe “coursdedessins” , n’hésitez pas à nous rejoindre.

Je ferai certainement un direct vidéo pour commenter vos études fin novembre.

Share Button

Etude au fusain naturel, Louis de Boullogne (1654-1733), Premier peintre du roi

Bonjour à toutes et tous, je vous propose de réaliser cette étude à main levée d’après Louis de Boullogne (1654-1733).

Mon étude d’après le dessin original de LOUIS DE BOULLOGNE
Télécharger le modèle

J’attends vos travaux sur le groupe FB “coursdedessins” avant la fin du mois d’octobre.

Si vous ne faite pas encore parti du groupe “coursdedessins” , n’hésitez pas à nous rejoindre.

Je ferai certainement un direct vidéo pour commenter vos études fin novembre.

Share Button

Etude au fusain naturel, Portrait de Peter O’Toole

Bonjour à toutes et tous, je vous propose de réaliser un portrait à main levée d’après cette superbe pose de l’acteur Peter O’Toole.

Dans la vidéo ci-dessous je vous fais la démonstration de la création de cette étude à main levée. Je n’ai pas fait d’esquisse initiale. J’ai débuté directement par la zone orbitaire gauche du comédien. Cette base ma servie de point de référence pour les différentes proportions de ce portrait. J’ai laissé libre cours à cette création, comme à mon habitude, j’ai « butiné » de-ci de-là, l’échelle de valeur est venue se greffer naturellement pour obtenir cette profondeur. Je n’ai pas eu recours au rehaut de blanc pour les hautes lumières, je n’en ai pas éprouvé le besoin.

Etude au fusain d’après un portrait de Peter O’Toole

J’attends vos travaux sur le groupe FB “coursdedessins” avant la fin du mois d’octobre.

Si vous ne faite pas encore parti du groupe “coursdedessins” , n’hésitez pas à nous rejoindre.

Je ferai certainement un direct vidéo pour commenter vos études fin novembre.

Cliquez sur l’image du modèle afin de l’agrandir et la télécharger à ce format.
Share Button

Bouche de bébé

Nous continuons cette série d’étude sur les éléments du visage, cette fois-ci la bouche d’un bébé.

Analyse de notre modèle

La source de lumière vient principalement par le haut. Le second plan (lèvre supérieure et inférieure) présente un flou. Il ne faut pas l’oublier dans notre réalisation. Ce flou aidera grandement à accentuer l’effet “3D” tant recherché en dessin au clair-obscur.

Télécharger l’image du modèle.

L’orientation de cette bouche de 3/4 gauche vers le haut nous donne l’occasion de travailler le mise en perspective d’un seul élément (local). Un peu plus tard, il nous sera familier et nous pourrons aisément l’associer au restant du visage. mais pour l’instant, ne brûlons pas les étapes.

Je vous invite à réaliser cette étude sur un papier teinté, un papier kraft, un papier gris.

J’attends vos travaux sur le groupe FB “coursdedessins” avant la fin du mois d’octobre.

Si vous ne faite pas encore parti du groupe, n’hésitez pas à nous rejoindre.

Je ferai certainement un direct vidéo pour commenter vos études fin novembre.

Share Button
Mahatma Gandhi portrait au fusain par Philippe Flohic 140515

Mahatma Gandhi Portrait au fusain

Rester fidèle à ses premiers outils de dessins, ne pas se disperser.

Dans cette vidéo, j’utilise le papier Canson mi-teinte en gris clair. J’y associe le fusain, le pastel blanc, la gomme mie de pain et l’estompe. Ces 4 médiums sont une excellente base pour faire vos premières études en dessin au clair-obscur.

Inutile d’acheter autre chose en matériel dessin. Nous sommes toujours attiré par le produit miracle qui nous fera dessiner beaucoup mieux.

Il n’y a pas de secret, il faut acquérir une bonne base technique, ne pas se disperser. Plus vous aurez de matériel sous la main, plus vous serez tenter de l’utiliser et s’est bien normal.

Dites moi en commentaire votre rapport au matériel de dessin et l’utilisation que vous en faite.

Share Button

Déformation de portraitiste

Lors d’une de mes ballades estivale en Ariège, au détour d’un chemin forestier d’abord le champignon à susciter en moi l’envie de l’immortaliser.

Puis, cette silhouette qu’on angle idéal me révèle davantage.

Vous la voyez ?

Je vous propose un petit exercice pour commencer la saison de dessin tout en douceur 🙂

Votre mission, si vous l’accepter, faire un croquis en s’inspirant de ce bout de tronc. Vous êtes libre d’utiliser le médium et le support de votre choix

Cliquez sur l’image pour récupérer un fichier plus grand

Poster vos réalisations sur le groupe FB

Share Button

Listes de tous les articles

Cette page liste tous les articles de ce blog.

Read More

Loading...
X